Penguin Eggs

Tuesday, 31 March 2020 15:00

En français

Written by
Rate this item
(0 votes)

Skye Concert, et É-T-É, Critiques

Skye Concert

Avec ses instruments remarquables dont la nyckelharpa (violon à clavier), le violoncelle et le cistre/bouzouki; la voix d’or de sa chanteuse principale originaire de Suède et un répertoire enraciné dans les traditions de l’Atlantique, Skye Consort et Emma Björling est un quartet unique en son genre.

« Skye Consort joue de la musique folk et baroque depuis 1999 et est établi à Montréal », explique son cofondateur Seán Dagher. « Nous avons sorti une série d’albums de musique galloise, écossaise, irlandaise et française avec différents chanteurs – classiques et traditionnels – toujours en arrangeant des pièces traditionnelles d’une manière nouvelle et intéressante.

« Notre collaboration avec Emma Björling a débuté il y a environ deux ans. Alex Kehler, notre violoniste et joueur de violon à clavier, la connaissait de la scène traditionnelle, et l’a embarquée dans notre projet avec La Nef, un ensemble beaucoup plus grand. Puisque le vol de retour d’Emma avait été annulé en raison d’une tempête de verglas en Islande, elle avait passé trois jours avec moi et notre violoncelliste Amanda [Keesmaat], à dormir sur le sofa. C’est pendant ces trois jours que nous avons eu l’idée de faire un projet avec elle pour Skye Consort. Nous avons beaucoup aimé travailler ensemble sur le projet de La Nef, et elle voulait travailler plus particulièrement sur le son du violoncelle. »

L’album éponyme de l’an dernier, Skye Consort & Emma Björling, rassemble des morceaux variés, dont six sont des airs ou chansons scandinaves. La première turlute, Herr Hillebrand, donne le ton avec la voix nuancée de Björling et son accompagnement complexe, vif et plein d’émotions.

La majorité de la musique est traditionnelle, sauf les deux airs celtiques écrits par Dagher, The Skunk/Thick As Thieves et Cast Iron Stove, une chanson contemporaine de feu l’auteur-compositeur-interprète australien Harry Robertson. Parmi les autres chansons anglaises, on trouve la comique The Old Man From Over The Sea; The Banks Of The Sweet Primroses, qui est habituellement jouée de manière mélancolique et qui est interprétée ici en suivant un tempo rapide avec syncopes, un air de parade et des maracas; et la chanson de party écossaise emblématique May The Road. La Femme du soldat est une chanson à répondre française, bien prononcée par Dagher accompagné des harmonies vocales de Björling, qui ajoute une touche suédoise.

Lisez l'article complet - cliquez sur le lien de téléchargement ci-dessous...

Read 356 times
More in this category: « Swansongs