Penguin Eggs

Tuesday, 31 March 2020 14:16

É-T-É

Written by Marc Bolduc
Rate this item
(0 votes)

Québec trio mixes traditional tunes with clever contemporary arrangements.

Since first appearing on Québec’s traditional music radar with their debut album in 2017, the band É-T-É (which could mean ‘summer’ but is solely based on the first names of its members Élisabeth Giroux, Thierry Clouette, and Élisabeth Moquin) has not ceased to impress trad music fans, both with its liveliness and its distinctive musical signature.

Within two years the band, which features fiddle, bouzouki, cello, and vocals, has brilliantly succeeded in charting a unique sound.

This trio might never have existed had it not been for several chance encounters, and the group formed gradually over time. The two Élisabeths “discovered” each other while at an outdoor jam session in Montréal. They began playing together and exploring Québec’s traditional music as a duo. At the time, Moquin was studying in the traditional music program at the Joliette Cégep (College), where she met Thierry Clouette. He soon joined his sound to that of the emerging duo.

One thing led to another and the band began doing shows. This gave them an incentive to record some of their repertoire, as an album could be used as a business card for promoters or at showcases....

 

Un trio de Québec donne à des airs traditionnels des arrangements contemporains intelligents.

Apparu sur le radar du monde traditionnel québécois avec un premier album en 2017, la formation É-T-É (Élisabeth Giroux, Thierry Clouette et Élisabeth Moquin) n’a cessé d’impressionner les observateurs du milieu tant par sa vivacité que par sa capacité à imposer rapidement une signature musicale qui lui soit propre. En deux ans, la formation qui mise principalement sur le violon, le bouzouki, le violoncelle ainsi que les voix, a réussi avec une certaine fulgurance, à s’imposer un son unique.

Pourtant, ce trio aurait pu ne jamais exister, mais le hasard fait parfois très bien les choses… et s’il semblait improbable au départ, le groupe s’est constitué au gré des rencontres. Tout d’abord, suite à une «découverte» mutuelle lors d’une séance musicale (jam) en plein-air à Montréal, les deux Élisabeth ont convenu de jouer ensemble, puis d’explorer la musique traditionnelle québécoise. Entretemps, Élisabeth Moquin et Thierry Clouette se sont rencontrés en fréquentant le programme de musique traditionnelle du cégep de Joliette, ce qui a favorisé l’intégration de ce dernier au duo naissant.

De fil en aiguille, le groupe a présenté quelques spectacles, ce qui l’a incité à enregistrer quelques pièces de son répertoire constitué afin de pouvoir laisser l’album en guise de carte de visite pour d’éventuels promoteurs. «C’était aussi pour montrer que nous étions sérieux dans nos démarches et que ce projet nous tenais à coeur» de dire celle qu’on surnomme La Moquine.

Read the full article - click the download attachment link below...
Lisez l'article complet - cliquez sur le lien de téléchargement ci-dessous...

 

Read 288 times